menhirs

IFS : Internal Family System

Le modèle Internal Family SystemsSM, en évolution constante au gré des découvertes faites progressivement par Richard Schwartz, considère le psychisme comme un ensemble de sous-personnalités assez distinctes les unes des autres, chacune possédant des qualités propres. Chacune est appelée et aspire à jouer un rôle important. Cependant, ces « parties » sont souvent forcées à s'écarter de ce rôle du fait de certains épisodes de la vie de l'individu, qui obligent le système intérieur à se réorganiser vers une configuration moins optimale. Par exemple, dans une famille où les parents sont alcooliques, on observe fréquemment que les enfants sont amenés à adopter des rôles protecteurs et stéréotypés (comme celui de bouc émissaire, de mascotte de la famille, celui de l'enfant invisible, etc.), du fait des dynamiques relationnelles entre les parents, ainsi qu'entre les parents et les enfants. Ces rôles ne constituent pas pour autant l'essence de la personnalité de ces enfants. Chaque enfant, une fois libéré de ce rôle forcé du fait de l'intervention thérapeutique, peut retrouver ou redécouvrir ses propres talents et intérêts, indépendamment des exigences de la famille chaotique dans laquelle il a pu grandir. Le même processus semble s'appliquer à la famille intérieure. Les parties sont forcées à adopter des rôles stéréotypés (forcés) du fait des circonstances extérieures. Une fois ces parties en sécurité, elles retrouvent volontiers leur rôle initial ce qui leur permet de contribuer positivement à l'harmonie de la famille intérieure.

Quels sont les facteurs qui forcent ces parties à adopter ces rôles extrêmes et parfois même destructeurs ? Le traumatisme constitue assurément un de ces facteurs (comme l'abus sexuel). Le plus souvent cependant, ce sont les valeurs véhiculées au sein de la famille ainsi que les modalités relationnelles dans la famille d'origine qui génèrent chez la personne qui en est issue, des conflits intra psychiques qui s'aggravent au cours de la vie et perturbent les autres relations, sociales, intimes, professionnelles. Ceci ne constitue pas non plus une observation nouvelle (on retrouve cette notion dans le modèle de la relation d'objets et de la psychologie du moi). Une des originalités de l'approche proposée par le modèle Internal Family SystemsSM réside dans sa capacité à prendre en compte tous les niveaux de l'organisation humaine et interhumaine (intrapsychique, familial, social et culturel) avec les mêmes principes systémiques et à proposer à chacun de ces niveaux, les mêmes outils d'intervention.

 

 

 

Conception : pb web concept