menhirs

Les techniques de Stimulations bilatérales

Les techniques de Stimulations bilatérales tout comme l'Emdr sont reconnues sources de souffrance ayant des effets négatifs dans tous les domaines de notre vie actuelle.

Le but de ces techniques est donc de transformer une expérience négative en un apprentissage adapté : les souvenirs de l’évènement douloureux, initialement associés à des émotions perturbantes, sont, après le traitement, associés à des émotions, pensées et sensations corporelles neutres ou positives. Nous retenons uniquement ce qui est nécessaire et utile de l’expérience passée perturbante et l’évènement est restauré en mémoire sous une forme adaptée, bénéfique et sans détresse.

Des expériences du passé de toutes sortes peuvent avoir des effets négatifs qui perdurent encore aujourd’hui et peuvent nous conduire à réagir à des évènements de notre vie actuelle de façon inappropriée, exacerbée, car ces évènements actuels, parfois même anodins, sont liés inconsciemment aux expériences difficiles du passé.

Souvent, quand quelque chose de traumatique se passe, l’évènement semble se bloquer dans le système nerveux avec tous ses composants : l’image originale, les sons, les pensées, les sensations,... Comme l’expérience est enfermée, elle continue à être stimulée chaque fois qu’un déclencheur survient dans le présent. Elle peut être à la base de beaucoup de réactions surprenantes et parfois de beaucoup d’émotions négatives, telles que la peur et la colère, qui ne paraissent pas pouvoir être contrôlées. Ce sont vraiment les émotions qui sont restées connectées avec l’ancien traumatisme qui sont en train d’être déclenchées.

En séance, nous alternons les stimulations bilatérales (mouvements oculaires, tapotements alternatifs,…) et des périodes où vous verbalisez les sentiments, sensations ou pensées qui « remontent à la surface ».
Les stimulations bilatérales semblent déverrouiller le système nerveux et permettre au cerveau de retraiter l’expérience. La chose importante à se rappeler est que c’est votre propre cerveau qui se guérira et que vous êtes celui qui le contrôle.

Lorsqu’un évènement du passé a été traité, indépendamment du nombre d’années écoulées, nous nous en souvenons mais nous n’éprouvons plus les émotions et les sensations anciennes dans le présent.

Par contre, il est impossible d’oublier l’incident du passé lui-même ni d’effacer des bons souvenirs. L’information dysfonctionnelle est digérée et est convertie en une forme plus utile pour nous au présent, c’est uniquement la façon dont l’information est stockée dans le système nerveux qui se modifie et surtout les conséquences pour notre vie de tous les jours.

 

 

 

Conception : pb web concept